Les conseils : Planchers et plafonds chauffants électriques

Vous souhaitez disposer d'un système de chauffage performant qui n'empiète pas sur votre budget vacances? Avec nos modèles de planchers chauffants, soyez sur de pouvoir vous fier à l'expertise de grandes marques pour bénéficuer d'un confort thermique incomparable sans devoir repenser à votre aménagement intérieur de fond en comble ! 

Sommaire

Principe

Pourquoi choisir un plancher chauffant électrique ?

Les planchers chauffants électriques sont des systèmes de chauffage fonctionnant à basse température, de l'ordre de 28°C. Ces appareils de chauffage sont totalement invisibles et silencieux à la différence de l'ancien convecteur électrique ou radiateur rayonnant. L'installation de chauffage est relativement simple et Maison Energy vous facilite la vie en vous proposant une étude gratuite ainsi qu'en vous fournissant une méthode de pose validée par le fabricant du plancher chauffant ou plancher rayonnant électrique.

L'installation de planchers chauffants hydraulique, également, comprend 6 phases :

  1. la préparation du sol,
  2. l'isolation thermique,
  3. l'installation du plancher chauffant,
  4. le coulage de la chape,
  5. la première mise en chauffe du système,
  6. la pose du revêtement.

Le sol doit être dégagé d'impureté et la planéité ne doit pas dépasser les 10%. Un joint périphérique doit être mise en place afin de prévoir une éventuelle dilatation de la chape qui recouvrira l'ensemble de l'ouvrage.

L'installation d'un plancher ou plafond chauffant nécessite la pose d'isolant directement posé sur un plancher support à l'image du film chauffant pour les miroirs. Leur rapport thermique peut varier, de l'ordre de 1 à 2.5 m²K/W, ce qui aura pour conséquence une variation de l'épaisseur de l'isolant utilisé. L'étanchéité de l'ouvrage d’isolation doit être assurée soit par des bandes adhésives soit par la mise en place d'un polyane recouvrant l'ensemble.

Le câble chauffant est livré fixé sur un treillis en plastique, prêt à être déroulé en respectant le calepinage mis à disposition par le fabricant du plancher chauffant. Les essais d’isolements électriques doivent être réalisés avant et après le coulage de la chape. Si les tests ne sont pas concluants, il faudra remplacer les trames.

Il y a deux types de chapes : la chape liquide, ou la version béton au mortier léger en incorporant un treillis soudé.

Toutes ces étapes passées, il ne vous reste plus qu’à poser votre revêtement de sol, en vérifiant bien que ce dernier soit compatible. N'oubliez pas de consulter également notre gamme d'accessoires pour planchers chauffants. Vous pouvez chauffer tout en adoptant une conduite éco-responsable grâce à un système de régulation, composé d'un programmateur et d'un thermostat pour la température d'ambiance pour l'air chaud ambiant, permettant de maintenir une chaleur douce et homogène tout en réalisant des économies d'énergie à défaut d'avoir recours à des énergies renouvelables. Ce type de chauffage vous assure un confort thermique optimal car il diffuse la chaleur par rayonnement de manière similaire au mode de chauffage du même nom pour le domaine domestique. Bien plus qu'un chauffage d'appoint, le chauffage par le sol s'affirme comme la solution pour votre installation programmable dans la mesure où il n'occupe pas l'espace situé au dessus de vos plinthes comme c'est le cas du radiateur électrique de  type convecteur.

Les conseils

Quelques schémas de câblage

Branchement direct 5 conducteurs

Le premier schéma représente un câblage du thermostat en direct, avec cinq conducteurs. Vous retrouvez l'alimentation du thermostat, Phase /Neutre en rouge et bleu, le fil pilote pouvant être câblé sur un gestionnaire de chauffage en noir pour piloter l'ensemble des zones de chauffage et le corps de chauffe ainsi que le commun du corps de chauffe en vert.

Branchement direct 4 conducteurs

Le deuxième schéma représente un câblage du thermostat en direct, avec quatre conducteurs. Vous retrouvez l'alimentation du thermostat, Phase /Neutre en rouge et bleu, le fil pilote pouvant être câblé sur un gestionnaire de chauffage en noir pour piloter l'ensemble des zones de chauffage. En revanche vous retrouvez le corps de chauffe en vert mais le commun du corps de chauffe (CDC), se retrouve câblé en direct sur le disjoncteur prévu pour le chauffage.

Branchement avec relai externe 4 conducteurs

Le troisième schéma représente un câblage du thermostat sur un relais ou contacteur de puissance, avec quatre conducteurs. Vous retrouvez l'alimentation du thermostat, Phase /Neutre en rouge et bleu, le fil pilote pouvant être également câblé sur un gestionnaire de chauffage en noir pour piloter l'ensemble des zones de chauffage. Le thermostat va directement contrôler la bobine du relais par la borne CDC. Le corps de chauffe est directement câblé en aval du contacteur sous un disjoncteur dédié et calibré pour le corps de chauffe. Ce principe de câblage permet de piloter des planchers dont la puissance est supérieure à 2000 watts.

Branchement avec relais externe 5 conducteurs

Le quatrième schéma représente un câblage du thermostat sur un relais ou contacteur de puissance, avec cinq conducteurs. Vous retrouvez l'alimentation du thermostat, Phase /Neutre en rouge et bleu, le fil pilote pouvant être également câblé sur un gestionnaire de chauffage en noir pour piloter l'ensemble des zones de chauffage. Le thermostat va directement contrôler la bobine du relais par la borne CDC. Pour le troisième schéma, le corps de chauffe est directement câblé en aval du contacteur sous la borne du Neutre d'un disjoncteur dédié et calibré pour le corps de chauffe. En variante sur le quatrième schéma, la borne A2 de la bobine est connectée sur le thermostat. Ce principe de câblage permet de piloter des planchers dont la puissance est supérieure à 2000 watts.