Les conseils : Chauffe-eau solaire

Vous souhaitez vous prendre pour Icare sans vous brûler les ailes? Adoptez le chauffe-eau solaire pour réaliser votre production d'eau chaude sanitaire en toute sécurité et en faisant confiance aux énergies renouvelables. L'ensemble de notre gamme vous garantit de faire des économies sur le chauffe-eau tout en faisant un geste pour la planète, qu'attendez-vous?

Sommaire

Les conseils

Le chauffe-eau solaire

Eléments à prendre en compte

Lieu

Peu importe que vous habitiez dans le nord de la France ou dans le sud, seul le pourcentage de chaleur produite par l’énergie solaire compte dans le cadre de la production d'eau chaude pour que le système puisse correctement la chauffer. En effet dans le nord de la France, le pourcentage sera plutôt dans la tranche des 40 à 60% alors que dans le sud ce taux sera de 60 à 80 %. Il s'agit d'une différence importante au moment de faire votre choix dans l'équipement qui va assurer la production d'eau chaude sanitaire à partir d'énergies renouvelables, qui plus est quand il s'agit d'une alimentation par panneaux photovoltaïques.

Taille des panneaux et du ballon

La taille des panneaux solaires dépend principalement du nombre de personnes présentes habituellement dans votre foyer.  Pour une personne il faut compter environ 1m2 de capteur. Pour une famille de 4 personnes comptez donc 4 m2 de capteur et un ballon d'eau de 200 litres dans le cadre d'un système de chauffage classique lors de l'installation chauffe-eau.

Orientation des capteurs  et inclinaison

Les capteurs solaires doivent se trouver perpendiculairement au rayon du soleil à un angle de 35 à 50°C.Bien entendu une exposition plein sud est la meilleure des solutions. Attention à éviter les ombres portées comme les arbres et les murs lors de l'installation du système solaire à la différence que si vous avez choisi le chauffe-eau thermodynamique.

Comment fonctionne-t-il ?

Capteur d’énergie solaire

Sur le principe un chauffe-eau solaire fonctionne grâce à l’énergie solaire qui va venir par le biais des panneaux solaires thermiques assurer le chauffage eau dans le ballon d'eau chaude. Les capteurs solaire est composé d’une plaque et de tubes métalliques noirs qui constituent un absorbeur. Au contact du soleil il s’échauffe. Il est également composé d’un coffre rigide isolé thermiquement qui entoure l’absorbeur. Ce coffre dispose d’une partie supérieure en verre qui va laisser pénétrer le soleil et retenir sa chaleur.

Circuit primaire

Le circuit primaire qui est étanche et calorifugé contient de l’eau mélangée à de l’antigel. Ce liquide va s’échauffer en passant par le coffre puis se diriger vers un ballon de stockage.

Restitution de la chaleur

Puis le circuit passe par un échangeur thermique où il va céder ses calories à l’eau sanitaire. Le liquide caloporteur alors refroidi repart vers les capteurs solaire et reproduit continuellement son processus.

Deux technologies

En cas de manque d’énergie solaire le chauffe-eau dispose d’une alimentation secondaire. Selon le modèle elle peut être soit hydro soit électro de la même manière que le chauffe-eau électrique. Si elle est hygro le relais sera pris par la chaudière à laquelle est raccordé secondairement le chauffe-eau. Si elle est électro comme son nom l’indique elle s’alimentera par l’électricité. Cette seconde alimentation ne se met en route que lorsque l’énergie solaire est insuffisante c’est-à-dire par temps gris ou l’hiver, il faut le déterminer lors de l'installation chauffe-eau par le professionnel qui pourra également vous indiquer si vous pourriez avoir besoin d'accessoires chauffe-eau pour parfaire votre système ou par l'ajout de préparateurs d'eau chaude sanitaire PECS.

Les conseils

Une solution économique 

Crédit d’impôt

Le crédit d’impôt est de 34 % du montant des dépenses TTC (travaux+ chauffe-eau) à laquelle s’ajoutent 400 euros par personne à charge puis 500 euros pour le deuxième enfant et 600€ à partir du troisième. Attention point important pour en bénéficier le matériel doit être fourni par l’installateur mais cet inconvénient vous apporte l’avantage d’un taux de TVA à 7 % sur votre chauffe-eau.

Prime conseil régional, prime du département, ANAH

Dans un but avant tout écologique les régions et département accordent des subventions allant de 300 à 1000€. Le montant de cette subvention dépend de vos moyens et du nombre de personnes à charge dans votre foyer. L’Anah est l’agence nationale de l'habitat, elle peut vous accorder également une aide. Vous êtes concerné par la subvention de l’ANAH si votre logement a plus de 15 ans et que vos ressources sont insuffisantes pour la réalisation des travaux, cette prime est de 900 €.

Economie d’énergie

Le soleil étant une énergie gratuite vous pourrez produire une grande partie de l’année de l’eau chaude gratuitement. Seule la relève électrique ou électrique vous génère des factures. Cependant le chauffe-eau solaire reste un appareil économique par excellence puisqu’il produit 60% des besoins annuels d’une famille par énergie solaire.